Comptes-rendus des sorties

MADELEINE que j'aime tant que ça

6h25 sur la selle

Nous n'étions malheureusement que trois mais les troIs mouquetaires ne s'en laisseront pas compter  Ils graviront ce col mytique mais pas sans mal

Après la trentaine de kilomètres de plat pour s'échauffer les jambes nous commenceront nos 27 km d'ascension sous de bonnes conditions météo avec un moral d'acier car notre ambition est de rejoindre notre objectif prioritaire : LE RESTO

C'est vers12h50 que nous atteignons notre but un coca pour un peu de sucre une bouteille de pinot noir pour arroser les pates savoyardes ' crème lardons et trompettes de mort ) et la tarte aux myrtilles , café et un petit génépi offert part la maison nous assurent une descente d'enfer vers La Chambre alors que nous aurions préféré le lit

 Le retour  se déroule à bonne allure dans la vallée de la Maurienne sauf qu'il faut attendre Manu qui prends des photos que nous ne verrons jamais

 une journée qui aurait été parfaite si Thierry n'avait perdu téléphone et carte bleu vers le parking d'AITON 113km et 1932 de dénivelé