Comptes-rendus des sorties

Le Samedi 8 août, l'Arpettaz...que ça monte !

Encore une chaude journée annoncée mais l'horaire est bien calé, il faut être au pied du col à 8 heures 30 pour le monter à la fraîche. À 7 heures tapante Annie, Gilles, Jacky, Thierry, Manu et Jean-François s'élancent d'Aiton pour faire trente minutes plus tard la jonction avec Yves, Loïc, Jean-Claude et Louis déjà en selle venus à notre rencontre depuis Saint-Hélène. Nous passons Albertville puis Ugine tous groupés, mais ça ne dure pas car, à l'heure dite, dès les premiers lacets, une sélection naturelle s'opère, les uns devant, d'autres derrière et même pour certains loin derrière sur cette étroite route aux sévères pentes menant au col de l'Arpettaz culminant à 1581 métres. Mais le spectacle au sommet nous fait oublier nos efforts, paysages de haute montagne, rochers abruptes, alpages dénudés et aussi la terrasse de l'auberge où nous nous retrouvons tous pour une longue pause bien méritée. La descente jusqu'à Ugine sur l'autre versant est splendide face au Mont Blanc enneigé, avant un retour sans histoire à nos points de départ respectifs.

 



des rencontres inattendues
Des rencontres inattendues